[Internationale] Maitre Gims s’exprime sur la baggare BOOBA – KAARIS

Cet été, pour la première fois, les rappeurs s’invitaient réellement dans les JT télévisés et surtout ailleurs que dans “les cases” urbaines dans lesquelles on les enferme généralement. Ironie du sort, c’est dans la rubrique “Fait divers” que sont apparus Booba et Kaaris.

Les deux hommes ont eu une altercation à l’aéroport d’Orly provoquant un trouble du trafic (Orly n’a pas besoin de ça pour perturber son trafic), et un déchaînement médiatique digne d’un attentat armé.

Chose encore plus surprenante, un “Fait Divers” d’une importance “assez modeste” a pris tellement d’ampleur qu’il a étouffé toutes les autres actualités de la “Guerre en Syrie”, jusqu’aux “tribulations du président Trump” ou encore celles “du Président Macron”. Finalement, les autoproclamés spécialistes du Rap que l’on a jamais vu dans les médias spécialisés auraient continué à se succéder sur les plateaux JT spécialisés pour débattre très sérieusement sur le “bien fondé” du coup de pieds de Booba sur Kaaris.

Jusqu’ici très peu de “personnalités” légitimes du Rap se sont exprimés sur le sujet. Cependant, invité dans une émission de RMC, Maître Gims a réagi pour la première fois à la fameuse affaire d’Orly.

Le leader de la Sexion d’Assaut a déclaré : « Franchement c’était surprenant de voir une bagarre à Orly (…). C’est pas quelqu’un que je connais personnellement, c’est pas un ami (en parlant de Booba, Ndlr). Encore une fois, ça a mis un coup pour l’urbain. Pour cet urbain qu’on essaie de sortir de là entre guillemets. Aujourd’hui, c’est la musique la plus écoutée en France et en même temps c’est la plus compliquée à défendre, à développer, à ramener sur les plateaux. Je suis là aujourd’hui devant vous c’est un truc de dingue en vérité. La musique urbaine fait peur, on a montré qu’on pouvait se battre dans un aéroport. Je fais aussi partie de l’urbain, je dis “on” parce que je suis concerné par ce qu’il s’est passé.”